Labyrinthe en réseau social

Retour

Ce projet a pour but de créer un site représentant un labyrinthe dans lequel les joueurs collaborent pour se diriger.

Le labyrinthe est composé de pièces. Chacune comporte 6 portes (une sur chaque mur, une au plafond, et une au sol, une « trappe »). A chaque porte est associée une énigme, posée par un utilisateur.

Il existe deux interfaces utilisateur:

– la première permet de poser des énigmes. Elle propose d’écrire un texte et différentes méthodes pour répondre à l’énigme : sélection d’une image, case à cocher, etc. Un récapitulatif permet à l’utilisateur de visualiser et gérer l’ensemble de ses énigmes.

– la seconde permet de se déplacer dans le labyrinthe, en répondant aux énigmes. Quand 2 utilisateurs se trouvent dans une même pièce, ils en sont informés et ont la possibilité de communiquer entre eux.

Pour ces deux interfaces, il faut un accès par identification, et donc que l’utilisateur se soit enregistré sur le site.

Pour chacun des utilisateurs, possibilité d’associer un avatar, de définir ses goûts, sa géolocalisation, etc.

A chaque énigme est associé un statut et un niveau.

Le niveau est attribué en fonction du nombre moyen de bonnes réponses reçues par rapport au nombre de réponses données. Il défini donc le niveau de difficulté de l’énigme. Il est visible pour l’utilisateur.

Le statut n’est pas visible pour l’utilisateur. Lors de la création de l’énigme, son statut est « non validée ». Dès que 10 personnes ont réussi à y répondre, son statut est « validé ».

Principes de construction du labyrinthe :

– une pièce ne peut comporter plus de 3 portes au statut « non validé ».

– la sortie est définie comme la porte la plus difficile à atteindre (addition des niveaux des portes à partir de l’entrée). Le calcul étant refait quotidiennement, la sortie peut bouger chaque jour.

Technologies : PHP 5 et MySql.

Ce sujet a été entamé en 2013. Le labyrinthe existe maintenant.

Pour 2014, il s’agit de :

– corriger d’éventuels bugs. La reprise du sujet commencera donc par une recette rapide qui aidera à comprendre les interfaces.

– Ajouter des modes de création d’énigme.

– Ajouter de l’intelligence à l’application pour améliorer l’interface gestionnaire (recherche d’énigme irréalistes, etc.).

– Personnalisation des écrans (actuellement, toutes les salles sont identiques).

– Ajout de caractéristiques aux avatars.

– Gestion des statuts des énigmes, des joueurs.

– Amélioration du chat.

– …

Les possibilités étant nombreuses, les étudiants devront les prioriser.

Laisser un commentaire